6 sept. 2017

Poffertjes

 

Démarrons par un petit cours de prononciation...Poffertjes se prononce "po-feur-tieuss". Ca, c'est fait. Oui d'accord, mais késaco ? Alors, j'espère que vous êtes bien assis, parce que là, on tient du lourd. Les poffertjes, ce sont de petites crêpes soufflées hollandaises, qu'on déguste agrémentées de (beaucoup de) beurre, et de (beaucoup de) sucre glace. Ici, le maître mot c'est GE-NE-RO-SI-TE. Si on n'adhère pas au concept, autant ne pas en faire !

Les poffertjes, c'est un peu ma madeleine de Proust; elles me renvoient quelques années en arrière (une bonne trentaine quand même !), lorsque j'allais rendre visite à mes grands-parents aux Pays-Bas, à Arnhem. Certes, je n'en dégustais pas tous les jours, mais il suffit de peu de fois pour "tomber en amour" avec ces petites crêpes, comme diraient nos amis Québécois.

Elles sont souvent vendues dans des stands au moment des festivals et autres fêtes, et, lors de la saison estivale, de petits kiosques se dressent dans certaines villes, où l'on peut en déguster.


Leur confection vaut d'ailleurs le coup d'oeil : à l'aide d'une louche, la pâte est versée dans les petites alvéoles d'une grande plaque de fonte, et lorsque les poffertjes sont cuites d'un côté, elles sont retournées très rapidement à l'aide d'une fourchette à deux dents.


Elles sont ensuite servies dans une petite barquette, avec du beurre et du sucre glace, et une pique en bois qui, outre sa fonction de fourchette assez évident, va servir à bien étaler le beurre sur les poffertjes chaudes...Totalement indécent !!!


Les recettes de poffertjes ne manquent pas sur le web, mais je trouvais plus sympa d'avoir la recette directement de quelqu'un sur place - j'ai donc demandé à ma collègue et copine Denise si elle avait une recette de poffertjes, et c'est donc la sienne que je vous confie (dankje wel Denise !!!), après l'avoir testée et approuvée ;-)

Pour une 20aine de poffertjes

Il vous faudra....


Pour l'appareil à poffertjes
  • 250 g de farine de blé (ou 125 g de farine de froment et 125 g de farine de sarrazin)
  • 400 ml de lait tiède
  • 2 oeufs
  • 1 pincée de sel
  • 5 g de levure de boulanger déshydratée (ou 15 g de levure fraîche)
  • 1,5 cuillère à soupe de "keukenstroop"

Le keukenstroop est un sirop épais qui se rapproche un peu de la mélasse ou encore du golden syrup anglais - vous pouvez au pire le remplacer par du sirop d'érable ou du sucre de canne.


Pour la cuisson
  • 50 g de beurre ou d'huile neutre

Pour le service
  • Beurre (plein)
  • Sucre glace (plein)


Déroulé de la recette


Dans un cul de poule, tamisez la farine et la levure, puis ajoutez le sel. Mélangez.


Si vous utilisez de la levure fraîche, prélevez 3 cuillères à soupe de lait tiédi (surtout pas trop chaud pour ne pas tuer les levures) afin de la délayer, puis ajoutez-la ensuite dans le reste du lait. Procédez ensuite comme ci-dessous.

Faites un puits, puis ajoutez progressivement le lait légèrement tiédi (il ne doit pas être à plus de 30°C), en mélangeant au fur et à mesure, jusqu'à obtenir une pâte souple, qui tient à la cuillère.


Ajoutez ensuite les oeufs battus...


...puis le keukenstroop, et mélangez bien.


Couvrez d'un linge humide, et laissez reposer la pâte pendant 40 minutes, dans un endroit chaud si possible. Si votre four a une fonction étuve, c'est l'occasion de l'utiliser (35-40°C). 

Comme vous pouvez le constater sur la photo ci-dessous, ma pâte n'a pas levé. Pour tout vous dire, j'ai utilisé de la levure chimique, puis j'ai laissé reposer ma pâte. Or, la levure chimique doit être cuite très rapidement une fois qu'elle a été incorporée à une préparation, car dans le cas contraire il n'y aura plus assez de production de gaz pour assurer la levée de la pâte. La recette ne mentionnait pas de temps de repos, mais j'ai vu entre temps sur d'autres sites que la pâte devait reposer, c'est pourquoi j'ai modifié celle-ci, sauf que ma recette était à base de levure chimique...Donc de deux choses l'une : soit on garde la levure chimique, et on ne laisse pas reposer, soit on utilise de la levure de boulanger déshydratée (ou fraîche) et on fait reposer. On suit toujours ?!!


Faites ensuite chauffer une poêle à poffertjes (la mienne ci-dessous).

 https://www.amazon.fr/Buyer-5612-16-Mineral-Poffertjes-Mini-Bminis/dp/B00GBVR32U/ref=sr_1_1?ie=UTF8&qid=1504699570&sr=8-1&keywords=poele+%C3%A0+poffertjes

Puis beurrez bien chaque alvéole, ainsi que les bords de la poêle. Il faudra procéder à cette opération à chaque nouvelle tournée afin d'éviter que ça ne colle !

Versez de la pâte dans chaque alvéole (j'ai mis ma pâte dans un récipient avec un bec verseur, pour plus de facilité), en remplissant jusqu'au bord...


...et faites cuire à feu doux / moyen. Il est en effet important de ne pas mettre le feu trop fort, car les poffertjes seraient trop cuits à l'extérieur et crus à l'intérieur.

Lorsque des petites bulles commencent à se former à la surface des crêpes, c'est le moment de les retourner, en s'aidant de 2 piques en bois ou de 2 fourchettes.


Servez avec un petit morceau de beurre piqué au bout d'une fourchette, et beaucoup de sucre glace ! Ou avec du sirop d'érable, de la confiture, ou tout ce qui vous plaira. Et pour le maillot de bain, on y pensera l'année prochaine maintenant ;-))




Pour la petite histoire : lorsque j'ai demandé à Denise sa recette de poffertjes, et que je lui ai demandé par quoi je pouvais remplacer le keukenstroop étant donné qu'on n'en trouvait pas en France, elle m'a répondu "je t'en envoie pas de problème". Connaissant les tarifs pour l'envoi de colis, j'ai cherché à la dissuader, mais sans succès....Voici ce que j'ai reçu quelques jours plus tard...Petite boîte à bonheur remplie de choses que j'aime (en particulier pour le petit dej)...


Denise : THANK YOU SO MUCH AGAIN 💗💗💗

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire