27 sept. 2017

Une autre Sweet table pour les filles !


Pour la deuxième fois, j'ai récidivé : pour l'anniversaire de ma fille (11 ans), j'ai fait une nouvelle sweet table. Bon on ne va pas se mentir, c'est quand même du boulot. Mais avec un peu  d'organisation et d'anticipation (ça va souvent de pair !), ça se fait bien. Et après, vous pouvez toujours en faire moins aussi, ce qui vous évitera de manger du gâteau pendant 1 semaine....A bon entendeur !

Comme le titre du premier article de mon blog était Une sweet table girly, mon fils (7 ans) me tanne régulièrement en me demandant "Maman, quand est-ce que tu me fais une Sweet table boy" ?!!!! Donc fin janvier, je pense que je vais y avoir droit ^^.

Dans cet article, je vais vous indiquer où vous pouvez trouver les recettes des différentes composantes de cette sweet table (aussi appelée candy bar), et vous donner mon avis sur ces réalisations.

1) Layer cake framboise, chez Maxime d'Empreinte Sucrée

 


Bon si on démarre par le visuel, moi qui ne suis pas une fan de tous les gâteaux à base de pâte à sucre, ou de colorants multicolores (en dehors du côté artistique de l'exercice, manger un gâteau de toutes les couleurs ne m'attire vraiment pas, après chacun son truc), je trouve le "naked cake" très beau, car très sobre et épuré.

Le naked cake, ou gâteau nu, est souvent un layer cake (gâteau constitué de plusieurs étages de biscuit et de crème), et son nom vient du fait qu'on ne le recouvre pas de pâte à sucre ou de glaçage, laissant visibles les différentes couches qui le composent. Il est souvent décoré de fleurs ou de fruits, on est vraiment dans une recherche de naturel.

Côté gustatif, on a ici : 

  • un chiffon cake, sorte d'angel cake mais à base de jaune et de blancs d'oeufs (alors que pour l'angel cake, on n'utilise que les blancs), en d'autres termes, une sorte de génoise très légère en bouche ;

  • une crème au beurre légère, utilisée par exemple par Christophe Felder dans son framboisier, à la texture aérienne, composée de meringue italienne, crème pâtissière et beurre crémé, le tout battu pendant plusieurs minutes au robot à vitesse lente, afin de faire foisonner la préparation (ce qui donnera cette légèreté en bouche);

  • et enfin, un insert framboise, peut-être un chouïa trop gélifié à mon goût - une prochaine fois, j'essaierai de doser un peu moins la pectine NH, mais le risque est que l'insert se tienne moins bien, donc l'un dans l'autre...

Verdict : ce gâteau est une vraie réussite, attention cependant, comme tout layer cake, il faut en servir une part pas trop épaisse, car il a de la hauteur.

Je vous recommande vraiment le blog de Maxime, les recettes sont très bien expliquées (Maxime a un CAP pâtissier donc côté technique il maîtrise), les photos sont magnifiques, vous trouverez des astuces, bref, allez-y faire un tour, vous ne serez pas déçus.




2) Petites panna cottas, recette sur le blog ici



Présentées dans des mini-verrines, ou dans des mini pots à confiture, sur une jolie assiette, on peut les servir aussi avec un café gourmand par exemple. En guise de coulis, j'ai utilisé un reste de purée de fraises.

3) Cupcakes vanille, ganache chocolat, chez Lilie Bakery



Ces cupcakes ont eu beaucoup de succès. Ils sont composés d'une base vanille, et d'une ganache montée chocolat au lait.  

Petit hic cependant : je ne suis jamais parvenue à monter ma ganache, et je pense que cela est dû au fait que la quantité de chocolat au lait dépassait celle de la crème liquide. La ganache était donc un peu trop compacte à mon goût, mais l'avantage est que je n'ai pas eu besoin de conserver les cupcakes au frais, ils ont bien tenu et la ganache n'est donc pas retombée.


4) Popcakes chocolat, recette glanée chez la Popotte de Manue


 

Habituellement, les pop cakes sont composés de gâteau de type quatre-quart, qu'on émiette et dont on fait de petites boules à l'aide d'un liant de type cream cheese par exemple. 

Ici, j'ai utilisé mon moule à pop cakes, et j'ai ensuite trempé les petites sucettes obtenues dans du chocolat noir pour certaines, et dans du chocolat blanc pour d'autres. Le chocolat blanc étant composé quasi exclusivement de beurre de cacao, le glaçage se tient mieux et est plus facile à manipuler (le chocolat noir étant plus fluide, il faut attendre qu'il sèche un peu avant de passer à l'étape décoration, sinon....tout s'écroule :-( ).

Je n'avais pas de support, aussi j'ai déposé les pop cakes une fois secs sur une petite assiette.

Visuellement, ils ont fait de l'effet en tous cas, et ont été très appréciés !

5) Petits sablés faits à la presse à biscuits, chez Valérie de C'est ma fournée 

 


J'ai parfumé ces sablés à la fève tonka (j'adooooore ça), franchement, ces biscuits sont un vrai délice. Croustillants, et fondants en bouche, un régal. Si vous n'avez pas de presse à biscuits, vous pouvez évidemment les découper à l'emporte-pièce. A tester d'urgence, vraiment ! Faits en 5 mn, et du pur bonheur ^^.

Et voilà, RV fin janvier pour une prochaine sweet table !! Bonnes réalisations aux courageuses / courageux qui se lanceront...

PS. Côté déco : les assiettes en carton, serviettes en papier, gobelets et pailles viennent d'Hema, une super boutique néerlandaise où vous trouverez plein de babioles pour pas très cher...Pour ceux qui n'ont pas la chance (comme moi 😭) d'avoir un Hema près de chez eux, heureusement, il y a le site web (frais de port gratuits à partir de 15€).

💗 HAPPY BIRTHDAY FIONA 💗




 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire